1968

Intégration communautarie 50e anniversaire / 50th Anniversary Community Living

Share with friends

Winter Home Guide
Winter Adventure Guide
Remembrance Day 2020

SPECIAL SECTIONS

CAHIERS SPÉCIAUX

Les patients n’auront plus besoin de se rendre à Sudbury ou North Bay pour des services spécialisés d’imagerie diagnostique, car l’Hôpital général de Nipissing Ouest a maintenant son propre tomodensitomètre (scanner CT). La machine impressionnante a été utilisée pour la première fois le mardi 10 novembre, après des années de planification et de levées de fonds pour apporter ce niveau de soins aux patients locaux.

«Nous en sommes très heureux; c’est une merveilleuse acquisition pour notre hôpital et notre communauté et ça nous permettra de mieux servir nos patients,» d’exprimer Cynthia Desormiers, directrice générale de l’hôpital.

C’est au mois de mars 2020 que le ministère de la Santé a donné son aval au projet de l’hôpital. Or, l’autorisation de la province ne venait avec aucun financement; les 1,84 millions de dollars pour l’achat de la machine et les rénovations à la pièce sont venus des réserves de l’hôpital et des levées de fonds.

Mais qu’en est-il des coûts d’opération, estimés entre 282 000$ et 293 000$ par année ? L’hôpital a demandé à la municipalité de Nipissing Ouest d’aider à couvrir l’opération du tomodensitomètre.

Mme Desormiers a fait une présentation au conseil municipal, proposant une taxe spéciale de 7,50$ par foyer pour les prochains dix ans. Le conseil semblait favorable à la requête, mais en discutera davantage le 17 novembre, voulant voir un calcul de la contribution si elle est imposée aux propriétés commerciales ainsi que résidentielles.


...Pour en savoir plus, cliquez ici

​​​​​​Accueil      Emplois      Nécrologie      Annonces      Archives      Photos      Abonnement      Publicité      Qui sommes-nous      Contactez-nous

Les membres du personnel de l’Hôpital général de Nipissing Ouest, qui ont travaillé fort pour acquérir un nouveau tomodensitomètre afin de faciliter les tests diagnostics, sont ravis de voir la machine en marche.

L’hôpital achète un tomodensitomètre, mais il faudra d’autre argent pour le faire fonctionner