Parade of Lights
Parade du Pere Noël

Municipal Elections municipales 2018

1968

Retrospective 2018

Back to school 2018

la rentrée scolaire 2018

Warm and

Cozy 2018

Célébrons le drapeau

franco-ontarien

SPECIAL SECTIONS

CAHIERS SPÉCIAUX

La culture physique est plus qu’un sport, c’est un mode de vie selon un nouveau champion

​​​​​​Accueil      Emplois      Nécrologie      Annonces      Archives      Photos      Abonnement      Publicité      Qui sommes-nous      Contactez-nous

Beaucoup de personnes songent à resculpter leur corps après les Fêtes, sautant sur le régime ou l’exercice populaire du moment. Mais pour Jean-Yves Mageau, la bonne forme n’est pas une mode de passage, c’est un style de vie, une passion, et un sport compétitif. Ses efforts l’on mené à une victoire en culturisme (bodybuilding) au championnat Pro-Am IDFA (International Drug Free Athletics – Athlétisme international sans drogue), tenu le 8 décembre à Mississauga.

M. Mageau soutient vivement l’IDFA justement parce que cet organisme préconise le sport sans dopage. «Je veux vraiment insister là-dessus. Le sport du culturisme souffre d’une mauvaise réputation à cause des stéroïdes. (…) C’est commun pour les athlètes dans cette industrie de prendre ces drogues parce que ça leur permet de faire des muscles plus facilement.» Pour sa part, il doit chaque once de sa masse musculaire impressionnante à une alimentation stricte et un entraînement rigoureux, surtout à l’approche d’une compétition.

La compétition de Mississauga a attiré environ 70 athlètes, les hommes exhibant leur physique en maillot de bain devant les juges. «C’est l’esthétique qui compte, les proportions, la symétrie, la définition des muscles, la présentation sur scène, et la masse musculaire,» explique M. Mageau.

Sa première place parmi les novices, il l’attribue à ses 10 ans d’entraînement. Il a commencé à l’âge de 16 ans. «Mon père (Daniel Mageau) m’a initié au sport. Il faisait de la musculation à mon âge. (…) Il m’a préparé ma routine… Il est allé au garage et il a sorti une cinquantaine de magazines de musculation qu’il avait des années 1980, et je les ai dévorés.»

...Pour en savoir plus, cliquez ici

Remembrance Day

Jour du souvenir

Share with friends

Shop Local