Graduation 2019

1968

Students who make a difference

Volunteer Week 2019

Share with friends

Retrospective 2018

Spring Yard and Garden

Guide 2019

Ready to Roll 2019

Business Awards ​2019

Les Filles d’Isabelle à Sturgeon Falls : 75 ans d’Unité, Amitié, Charité

Spring Home Guide ​2019

SPECIAL SECTIONS

CAHIERS SPÉCIAUX

La transition vers la PPO est reportée au mois de juin, faute de coopération

​​​​​​Accueil      Emplois      Nécrologie      Annonces      Archives      Photos      Abonnement      Publicité      Qui sommes-nous      Contactez-nous

Suzanne Gammon
Tribune

Après un jugement favorable par la Cour supérieure de justice le 14 novembre, la municipalité de Nipissing Ouest avançait vers une transition à la Police provinciale de l’Ontario en février 2019, mais ce processus a été retardé encore une fois par la Commission des services policiers de Nipissing Ouest.

Dans une lettre adressée le 3 décembre à la mairesse Joanne Savage, le Surintendant de la PPO Marc Bedard informe que la transition sera reportée à juin 2019 parce que le Service policier de Nipissing Ouest refuse de partager de l’information avant le 14 décembre.

C’est la date à laquelle la suspension imposée par la cour au mois de juillet 2018 sera levée, permettant ensuite à la ville de mettre en œuvre la transition. Le jugement émis le 14 novembre laissait cette suspension intacte pendant 30 jours, puis la ville et la Commission des services policiers interprètent cela différemment, cette dernière insistant que la ville ne peut faire aucun pas vers une transition avant le 14 décembre, et la ville estimant qu’elle peut faire du travail de préparation en vue d’une mise en œuvre après cette date.

«Le chef du Service policier de Nipissing Ouest Ray St. Pierre nous a informé qu’il avait reçu une directive de la Commission des services policiers de Nipissing Ouest pour arrêter toute action/activité d’ici la levée de la suspension (…), prévue le 14 décembre 2018, y compris la collaboration avec la PPO et la réponse aux demandes d’information nécessaire pour avancer dans le processus d’embauche,» indique la lettre. «Les contraintes de temps résultant de ce délai nous oblige à remettre la date d’amalgamation pour votre municipalité de février 2019 à juin 2019.»

La raison d’un report de quatre mois, c’est que les sessions de formation pour les recrues des services amalgamés ont lieu seulement trois fois par année, soit en février, juin et octobre, selon l’Inspecteur de la PPO Bert McDonald. C’est pour cela que la transition était originalement prévue en octobre 2018, puis reportée à février et enfin juin. M. McDonald dit qu’il aurait fallu poursuivre le processus d’embauche immédiatement après le jugement du 14 novembre, afin de pouvoir examiner les dossiers, faire les vérifications des antécédents et interviewer tous les candidats à temps pour les inscrire à la formation de 3 semaines à Orillia au mois de février. Il ajoute que l’horaire des sessions de formation est fixé un an à l’avance, et «il n’y a pas de flexibilité cette année.»


...Pour en savoir plus, cliquez ici