Back to School 2020

1968

Célébrons le drapeau Franco-ontarien

La rentrée scolaire 2020 /
Back to School 2020

(Édition le 02 septembre 2020)

Home & Garden Guide

Share with friends

Back to School 2020 Sept 02
Graduation 2020

La rentrée scolaire 2020 /
Back to School 2020

(Edition August 19, 2020)

Class of 2020 / Bravo aux Diplômés

SPECIAL SECTIONS

CAHIERS SPÉCIAUX

​​​​​​Accueil      Emplois      Nécrologie      Annonces      Archives      Photos      Abonnement      Publicité      Qui sommes-nous      Contactez-nous

Le Nipissing Ouest a une politique sur le bilinguisme depuis 2002, mais l’an dernier des résidents ont fait remarqué que la ville n’adhère pas à sa propre politique en matière d’affichage et de communication dans les deux langues. Le résident Denis Labelle a demandé au conseil de corriger ces lacunes, mais devant un progrès jugé trop lent, il a soumis une plainte à l’Ombudsman de l’Ontario en août 2019.

La question était à l’ordre du jour de la première réunion du conseil municipal de l’an 2020, le 7 janvier. Le directeur des Services communautaires, Stephan Poulin, a rappelé que la ville avait formé un comité pour examiner l’arrêté et trouver des moyens d’y adhérer et d’assurer de meilleurs services en français. Le comité avait complété son travail en mars 2019, mais la question avait été mise en suspens à cause des inondations du printemps et du Concours de labour. Perdant patience, M. Labelle a soumis sa plainte à l’Ombudsman.

«Le grief de M. Labelle, c’est que nous ne mettions pas en pratique ce qui était prévu dans notre arrêté,» d’expliquer M. Poulin. Il avait récemment consulté M. Labelle pour lui expliquer les progrès et propositions du comité municipal, et celui-ci en était satisfait, selon le directeur. «Il était content des mesures que nous prenons pour améliorer les services dans les deux langues officielles,» de dire M. Poulin, ajoutant qu’il restait au conseil d’adopter ces mesures.

Le conseiller Jeremy Séguin, membre du comité sur le bilinguisme, a demandé si l’administration allait remédier aux problèmes de l’affichage, car les affiches et panneaux de la ville sont majoritairement qu’en anglais, contrairement aux exigences de l’arrêté. M. Poulin a répliqué que les coûts avaient été évalués et que toute nouvelle enseigne sera dorénavant bilingue. «Nous sommes en train de refaire toutes les enseignes à la piscine [au centre récréatif]. Oui, nous prenons des mesures. Tous nos communiqués, nos interventions sur les réseaux sociaux, notre site web… nos prenons des mesures pour assurer que tout soit fait dans les deux langues officielles… M. Labelle ne s’attend pas à ce que toutes les enseignes soient changées, mais au fur et à mesure, lorsqu’il est temps de les remplacer… nous allons le faire progressivement.»


...Pour en savoir plus, cliquez ici

La ville s’engage à faire mieux en matière de bilinguisme