1968

Remembrance Day 2020

SPECIAL SECTIONS

CAHIERS SPÉCIAUX

C’est un moment doux-amer pour Rhéal et Ghislaine Rivet, qui pour la première fois en 35 ans ne s’apprêtent pas à récolter leur fameux maïs sucré et savoureux. Le couple s’est enfin résigné à cesser la production des épis pourtant fort attendus, se libérant ainsi pour voyager et profiter de leur famille. Après 35 ans à cultiver soigneusement ces épis d’or pour une clientèle fidèle et abondante, ce n’est pas un choix facile de se retirer.


«Tout ça a commencé avec juste une couple de rangée de maïs,» se souvient Rhéal Rivet. «C’était juste un passe-temps, pour le plaisir. Mais ça a vite grandi à 15 acres et en fin de compte on vendait du maïs de Windsor jusqu’à l’ouest du Québec, de Toronto à Moosonee.»
Le kiosque de vente de maïs de M. Rivet est devenu un site incontournable au centre-ville de Sturgeon Falls. Depuis des décennies, les gourmands y affluent pour acheter ces épis si réputés. Il raconte que beaucoup de clients, ne connaissant pas son nom, l’appelaient seulement «Monsieur blé d’Inde!»


Le secret de sa culture si réussie est bien gardé, mais il révèle que c’est le résultat de plusieurs essais et échecs. «J’ai expérimenté avec de nombreuses variétés au cours des ans. Chaque été, je réservais un rang à une différente variété de maïs que je plantais. Si ce maïs était meilleur que ma récolte régulière, je plantais cette variété dans mon champ l’année suivante. Alors j’ai fait beaucoup d’expérimentation et j’ai abouti avec les meilleures variétés de maïs sucré sur le marché,» explique-t-il.




...Pour en savoir plus, cliquez ici

​​​​​​Accueil      Emplois      Nécrologie      Annonces      Archives      Photos      Abonnement      Publicité      Qui sommes-nous      Contactez-nous

Le secret du bon maïs est légué après 35 ans

Intégration communautarie 50e anniversaire / 50th Anniversary Community Living

Share with friends

Winter Home Guide
Winter Adventure Guide