Back to School 2020

1968

Célébrons le drapeau Franco-ontarien

La rentrée scolaire 2020 /
Back to School 2020

(Édition le 02 septembre 2020)

Home & Garden Guide

Share with friends

Back to School 2020 Sept 02
Graduation 2020

La rentrée scolaire 2020 /
Back to School 2020

(Edition August 19, 2020)

Class of 2020 / Bravo aux Diplômés

SPECIAL SECTIONS

CAHIERS SPÉCIAUX

Monetville a une histoire fascinante, un lien avec Louis Riel

Rick Meilleur, représentant des Familles métisses de Nipissing, fait une purification par la fumée et une offrande de tabac lors du dévoilement d’une plaque commémorative aux pionniers de Monetville le 27 août.

Émile Guy, chercheur et auteur d’une biographie sur Cyrille Monette, est aussi l’un des descendants du fondateur de Monetville, qui cachait une identité secrète.

Une centaine de personnes se sont réunies à Monetville le jeudi 27 août, la plupart descendants d’un seul homme, Cyrille Monette, premier colon du coin. Ils étaient invités par la Société historique de Nipissing Ouest, qui a dévoilé un monument en pierre marquant la terre ancestrale défrichée par leur aïeul. Sur la pierre locale sont montées deux plaques, une en français et l’autre en anglais, indiquant l’importance du site.

L’assistance comptait deux maires, car Monetville fait partie de la municipalité de la Rivière-des-Français alors que Monetville Nord figure dans le Nipissing Ouest. Les descendants venaient d’aussi loin que Sudbury et Warren, et l’un d’eux portait même le nom de Cyrille Monette.

Or, l’assistance a appris que Cyrille Monette était un nom faux, cachant l’identité réelle de l’homme : Alexandre Boisvert, compatriote et ami de Louis Riel ! D’après la présentation, M. Boisvert aurait été présent au procès de Louis Riel suite à la Rébellion du Nord-Ouest en 1885, et il faisait probablement partie de la résistance en tant qu’ami de Riel depuis leurs années d’études au Grand séminaire de Montréal.

Louis Riel avait mené la résistance des Métis dans les Prairies, puis organisé une révolte contre le gouvernement canadien qui cherchait à affirmer son autorité dans les Territoires du Nord-Ouest. Il est reconnu comme fondateur da la province du Manitoba. Suite à ses études au séminaire, il s’était opposé au transfert, de la compagnie de la Baie d’Hudson au Dominion du Canada, de terres traditionnelles de peuples Métis. Il a été exilé dans les années 1870, puis son retour en Saskatchewan en 1884 a mené à la deuxième rébellion des Métis, celle-ci menant à son arrestation pour trahison, et ultimement sa pendaison le 16 novembre 1885 à Régina.


...Pour en savoir plus, cliquez ici

​​​​​​Accueil      Emplois      Nécrologie      Annonces      Archives      Photos      Abonnement      Publicité      Qui sommes-nous      Contactez-nous