Students who make a difference

Les Filles d’Isabelle à Sturgeon Falls : 75 ans d’Unité, Amitié, Charité

SPECIAL SECTIONS

CAHIERS SPÉCIAUX

Pas de répit contre l’eau ravageuse

Graduation 2019

1968

Spring Home Guide ​2019

Ils luttent sans arrêt depuis des semaines, mais les résidents aux abords du lac Nipissing n’ont toujours pas de répit contre l’eau qui monte et envahit leurs terrains, leurs routes et même, dans les pires cas, leurs maisons et chalets. Certains disent que l’eau n’est jamais montée aussi haut depuis des décennies, puis la pluie, les vents et le dégel du printemps continuent.

Pour certains résidents de Lavigne, c’est un risque de quitter leur demeure pour aller travailler le matin, car ils ne savent pas s’ils pourront rentrer en empruntant les routes inondées. Ceux qui passent sur le chemin Eugene, à l’est de la route 64, rencontrent un obstacle en voulant s’aventurer sur les chemins qui mènent au lac, dont Arbour et Comeau, complètement inondés. Cela dure depuis des semaines, mais les résidents restent stoïques et les voisins se donnent la main pour remplir des sacs de sable et ériger des retenues d’eau pour protéger leurs propriétés.

Hélène Berthiaume et son partenaire James Winning n’ont pas cessé les efforts depuis le début du mois.

«Nous avons mis au moins 500 sacs de sable sur notre terrain, ce qui a vraiment aidé à réduire l’eau qui arrive,» de dire Mme Berthiaume ce mardi, 28 mai. «Ma maison n’est pas à risque parce qu’elle est assez haute sur le terrain, mais le hangar à bateau et la petite cabane sont endommagés. Nous ne savons pas encore tout l’ampleur des dégâts.»

La résidente se console du fait que ses voisins sont toujours prêts à donner un coup de main et partager de l’information. «J’ai un chien ici à la maison, mais il faut que j’aille travailler parce que j’ai des factures à payer. Chaque matin quand je quitte pour le travail, et je conduis dans deux pieds d’eau, je ne sais pas si je vais pouvoir rentrer à la maison. Mes voisins ont une clé, et au pire, je sais qu’ils pourront sortir mon chien pour moi. C’est un travail d’équipe ici pour nous… Jeudi dernier, [James et moi] avons aidé les gens de notre rue à étendre des sacs de sable et assuré qu’ils soient en sécurité. C’est de plus en plus difficile, mais tout le monde se serre les coudes. L’eau ne descend pas, non plus. C’est terrifiant. Chez mes voisins, les pipes sortent des fenêtres du sous-sol et l’eau en sort en masse. Leurs maisons sont ruinées. Je vis au bord du lac depuis peu de temps, mais certains de mes voisins y sont depuis de nombreuses années et ils me disent tous que c’est la pire année depuis très, très longtemps.»

...Pour en savoir plus, cliquez ici

Volunteer Week 2019

Share with friends

Retrospective 2018

Spring Yard and Garden

Guide 2019

Ready to Roll 2019

Business Awards ​2019

​​​​​​Accueil      Emplois      Nécrologie      Annonces      Archives      Photos      Abonnement      Publicité      Qui sommes-nous      Contactez-nous