Parade of Lights
Parade du Pere Noël

Municipal Elections municipales 2018

1968

Remembrance Day

Jour du souvenir

Share with friends

Shop Local 

Retrospective 2018

Back to school 2018

la rentrée scolaire 2018

Warm and

Cozy 2018

Célébrons le drapeau

franco-ontarien

SPECIAL SECTIONS

CAHIERS SPÉCIAUX

Témoignage émouvant d’une dame de Garden Village

​​​​​​Accueil      Emplois      Nécrologie      Annonces      Archives      Photos      Abonnement      Publicité      Qui sommes-nous      Contactez-nous

Les élèves du tout premier cours de Français axé sur les Premières nations à l’école secondaire Franco-Cité ont reçu la visite de June Commanda le 10 janvier. C’est une élève, dans le cadre d’un projet de fin de semestre, qui a invité la dame de 80 ans, résidente de Garden Village. Ancienne pensionnaire d’une école résidentielle à  Spanish, Ontario, Mme Commanda a parlé aux élèves de ses expériences, un témoignage bouleversant et révélateur.

Mme Commanda a été envoyée à l’école résidentielle à l’âge de six ans, puis elle y restée pendant cinq ans, endurant un traitement cruel et inhumain. Elle a raconté que sa sœur et son frère ont aussi été envoyés de force dans cette école, tout comme de nombreux enfants de l’île Manitoulin et de Dokis, arrachés à leur famille.

Elle a relaté que sa sœur avait été punie parce qu’elle avait vomi son petit déjeuner, puis mise dans un coin pendant des heures parce qu’elle ne voulait pas manger. Son frère a été séparé d’elle parce qu’il devait aller «du côté des garçons,» accentuant l’isolement des jeunes pensionnaires.

Brigitte Beaudry-Pépin, enseignante, dit que la présentation n’a laissé personne sans émotion. «C’était le silence complet pendant toute la présentation et nous avons 26 élèves. Tout le monde écoutait attentivement et d’entendre une personne confirmer tout ce qu’on avait appris sur ces écoles, c’était vraiment déchirant,» exprime-t-elle.

...Pour en savoir plus, cliquez ici

Mme Jane Commanda, de Garden Village, a été accueillie par les élèves de la classe de Français axé sur les Premières nations, à l’école secondaire Franco-Cité. La dame de 80 ans a fait part de ses expériences comme pensionnaire dans une école résidentielle à Spanish, Ontario, où elle a passé cinq ans de son enfance à subir des traitements cruels après avoir été enlevée de force à sa famille.Type your paragraph here.