​​Fête du drapeau

franco-ontarien

Fall and Winter Driving and Adventure Guide

Les éleveurs bovins de la région s’inquiètent suite à un méfait qui coûtera cher à un fermier de Hagar et qui, pire encore, entraîne la mort de nombreux animaux égarés dans les bois. La Police provinciale de l’Ontario a demandé l’aide du public pour tenter d’élucider le mystère : entre le 6 août et le 16 septembre, quelqu’un aurait fait tomber des sections de clôture et une barrière autour des champs de Dan Switzer, entraînant la perte de 92 vaches, dont la plupart qui s’apprêtaient à vêler.

Le 27 septembre, l’agente Michelle Coulombe de la PPO a expliqué que «quelques animaux sont revenus, mais il en reste 71 à retrouver. C’est une vaste propriété de 300 acres qui longe une forêt. (…) Ce qui nous inquiète particulièrement, c’est que les vaches aient mis bas et qu’elles ne survivent pas.» M. Switzer a fait venir un hélicoptère et un drone pour survoler la forêt, mais la verdure dense rend difficile la recherche.

L’agente Coulombe indique que la propriété fait l’objet d’un conflit juridique, mais elle ne sait pas si cet incident est lié à cette affaire. Elle confirme toutefois que c’était un acte délibéré. «Ils ont pris leur temps pour défaire la clôture et la barrière et l’étendre par terre afin que les vaches puissent marcher dessus et sortir. Cela leur a demandé pas mal d’effort.» La police estime la perte d’une valeur entre
100 000$ et 240 000$.

M. Switzer, pour sa part, dit que tous les éleveurs de la région sont concernés, car si les prédateurs dans le coin prennent goût à la viande de bœuf, ils pourraient devenir plus agressifs et entreprenants. «Nous les trouvons mortes dans les bois maintenant. Nous en avons trouvées quatre hier soir, grâce au drone. Elles se promènent dans les bois… Je les appelais, mais je ne les entend plus,» a-t-il dit le vendredi 27 septembre.

L’éleveur est évidemment bouleversé,   sa voix empreinte d’émotion en parlant de cet acte cruel. «Parmi les vaches qui manquent, 73 je pense, presque toutes étaient gravides. Le vêlage devait commencer le 1 septembre, alors il y a du sang partout. Les coyotes et les loups ont un vrai banquet… Vous ne voulez pas savoir ce que ça me fait. J’en ai des douleurs à la poitrine.»

Cela l’attriste plus que la perte financière, mais cette perte n’est pas négligeable. «Les animaux mêmes ne sont pas assurés sauf pour une assurance-responsabilité au cas où ils sortiraient et causeraient des dégâts ou blesseraient quelqu’un, ou si quelqu’un venait sur la propriété et se faisait piétiner par un taureau – juste l’assurance-responsabilité, pas d’assurance pour les pertes ou les dommages.»

Pourtant, M. Switzer n’en est pas à ses premiers conflits avec des personnes qui déplorent le manque d’accès à sa propriété pour se rendre aux terrains publics environnants. Il dit avoir vu un VTT au site de l’incident, mais le conducteur s’est enfui lorsque le fermier s’est approché. «Ma clôture a été ouverte 8 fois au cours des derniers quatre ans. C’est un problème récurrent.»

Ce dernier incident est particulièrement haineux, cependant. «Ce qu’ils ont fait, c’est essentiellement condamner ces animaux à mourir; c’est quelqu’un qui se fiche des animaux. Lorsqu’elles mettront bas, tous les coyotes vont accourir à cause de l’odeur du sang. C’est pour cela qu’elles étaient si près de la maison, pour vêler; nous les ramenons ici pour cette raison,» de dire M. Switzer. «C’est difficile, et je ne m’en remettrai jamais. Ce n’est pas une question d’argent. Oui, c’est une lourde perte financière, mais si vous voulez vraiment détruire un fermier, eh bien c’est la façon de le faire, de s’en prendre aux animaux. Ce sont mes filles.»

​​...Pour en savoir plus, cliquez ici

​​​​​​Accueil      Emplois      Nécrologie      Annonces      Archives      Photos      Abonnement      Publicité      Qui sommes-nous      Contactez-nous

Un éleveur pleure la destruction de son troupeau par des malfaiteurs

SPECIAL SECTIONS

CAHIERS SPÉCIAUX

Back to school 2019

La rentrée scolaire

1968

CIL 2019 IPM

Les Filles d’Isabelle à Sturgeon Falls : 75 ans d’Unité, Amitié, Charité

Graduation 2019

Retrospective 2018

Spring Home Guide ​2019

Remembrance Day

Share with friends