Share with friends

Graduation 2020

​​National Volunteer Week

Semaine nationale de l'action bénévole

Pride Month

​Mois de la Fierté

Class of 2020 / Bravo aux Diplômés

SPECIAL SECTIONS

CAHIERS SPÉCIAUX

​​​​​​Accueil      Emplois      Nécrologie      Annonces      Archives      Photos      Abonnement      Publicité      Qui sommes-nous      Contactez-nous

Terry-Lynn Quenneville et son fils Kody, 4 ans, ont vécu un cauchemar après la découverte d’une substance mystérieuse, soupçonnée par la PPO d’être de l’héroïne pourpre, dans une toilette publique à l’Hôpital général de Nipissing Ouest.

UUne jeune maman est profondément bouleversée après un incident terrifiant qui aurait pu coûter la vie à son fils de 4 ans. Le petit a saisi un minuscule sachet contenant une substance soupçonnée d’être de l’héroïne pourpre, une drogue contenant l’opioïde potentiellement mortel fentanyl, dans une salle de toilette à l’Hôpital général de Nipissing Ouest.

Terry-Lynn Quenneville a apporté son fils aux urgences pour une simple irruption cutanée le lundi soir, 5 août vers 22h30. «Je leur ai dit qu’il faisait une réaction allergique et je voulais qu’il soit examiné. Nous étions ensuite assis dans la salle d’attente,» raconte-t-elle. «Il n’arrêtait pas de me dire qu’il voulait aller aux toilettes, et il y avait tant de monde que je me suis dit que j’irais en même temps. Dans la salle de toilette, il a fait ses affaires et je me suis assise, puis je lui ai dit de se laver les mains. Il a ramassé quelque chose et il a dit «c’est quoi ça, Maman?» Il l’a levé et j’ai tout de suite compris ce que c’était; j’ai frappé le sachet pour qu’il lui tombe des mains.»

Le sachet était de la taille d’un cube Lego, dit-elle, avec une substance bleuâtre à l’intérieur. La salle de toilette était celle de la salle d’attente des urgences, donc accessible à tous.

Le sachet a atterri sur le lavabo, derrière le robinet, et Terry-Lynn a vite lavé les mains de son fils ainsi que les siennes avant de courir à la salle d’urgence pour alerter le personnel.

«J’ai frappé sur la fenêtre et j’ai dit «mon fils vient de toucher un sachet plein de drogue!» Ils ont réagi très vite; ils l’ont admis tout de suite et l’ont examiné et ils ont appelé la police. J’ai montré à l’infirmière où était le sachet et ils ont tout de suite fermé à clé cette salle de toilette. C’était juste un tout petit sac… pas comme les sacs de drogue que l’on voit dans les films. Plut petit, comme environ un pouce carré, et il y avait des petits démons bleus dessus. La substance à l’intérieur était bleuâtre,» décrit-elle.

...Pour en savoir plus, cliquez ici

Un enfant trouve une drogue potentiellement dangereuse dans les toilettes publiques à l’hôpital

1968

Home & Garden Guide