1968

Home & Garden Guide

Share with friends

Graduation 2020

​​National Volunteer Week

Semaine nationale de l'action bénévole

Pride Month

​Mois de la Fierté

Class of 2020 / Bravo aux Diplômés

SPECIAL SECTIONS

CAHIERS SPÉCIAUX

Une nouvelle fresque peinte par l'artiste Hélène Chayer de Verner a été dévoilée lundi matin, 6 juillet. Le triptyque a été fixé sur la façade sud de l'édifice La vie en couleur/MJD Place, à l'angle des rues King et Queen au centre-ville de Sturgeon Falls.

Un panorama apaisant en plein centre-ville

Le 08 Juillet 2020

Une toute nouvelle fresque murale est venu s’ajouter aux autres œuvres d’art qui ornent le centre-ville de Sturgeon Falls, celle-ci réalisée par l’artiste Hélène Chayer de Verner, puis érigée à l’angle des rues King et Queen le matin du lundi 6 juillet.

Mme Chayer, bien connue dans le milieu artistique local, a peint en triptyque un panorama typique de la région : des bouleaux et un cours d’eau en teintes bleutées apaisantes. Les trois panneaux ont été fixés sur la façade sud du bâtiment de Marian et Jacqueline Bergeron, où se trouvent leurs commerces MJD Place et La vie en couleur.

Cette fresque est la 8e initiée par Gayle Primeau, présidente du Comité d’embellissement de Sturgeon Falls. Lors du dévoilement, elle accueillait une quinzaine de personnes, dont l’artiste, les propriétaires du bâtiment et le député fédéral Marc Serré.

Hélène Chayer était contente de la réaction enthousiaste suscitée par son œuvre. Elle n’a pas intitulé le panoramique, sauf pour l’appeler son «œuvre Covid» car il a été réalisé pendant le confinement. Elle explique que le projet a suivi la peinture d’un grand esturgeon fait pour le Comité d’embellissement pendant le Concours international de labour en 2019. Après l’évènement, «Gayle [Primeau] m’a appelée et m’a demandé d’ajouter des détails parce qu’ils voulaient l’afficher à la baie Minnehaha. (…) Cela a été monté et j’ai dit à Gayle que j’aimerais bien faire une fresque murale quelque part.»

Au même moment, Mme Primeau tentait de convaincre Marian et Jacqueline Bergeron de prêter leur mur extérieur pour une fresque. Selon Mme Chayer, le propriétaire craignait de voir la peinture s’écailler à la longue et dégrader sa façade. «Je lui ai demandé s’il considèrerait trois panneaux en bois (un triptyque). Si vous ne le voulez plus, vous l’enlevez! Nous avons eu des discussions. Ils m’ont montré une peinture qu’ils avaient à la maison qui leur plaisait beaucoup, et ce tableau a été l’inspiration. Et voilà, c’est fait !»

En effet, le tableau rappelle une scène typique du nord ontarien. «Tout le monde qui voit la peinture chez-eux dit que la scène leur est familière; ça leur rappelle Mattawa ou un lac qu’ils ont visité.» La fresque donne la même impression.



...Pour en savoir plus, cliquez ici

​​​​​​Accueil      Emplois      Nécrologie      Annonces      Archives      Photos      Abonnement      Publicité      Qui sommes-nous      Contactez-nous