​​​​​​Accueil      Emplois      Nécrologie      Annonces      Archives      Photos      Abonnement      Publicité      Qui sommes-nous      Contactez-nous

La maison de la famille Disley-Whissel, rue Pine à Sturgeon Falls, a été complètement détruite par un incendie le vendredi 3 juillet. Deux chiens sont morts dans le feu, alors que deux chats ont été sauvés.

Une jeune famille perd sa maison, deux chiens dans un feu ravageur

Graduation 2020

​​National Volunteer Week

Semaine nationale de l'action bénévole

SPECIAL SECTIONS

CAHIERS SPÉCIAUX

Le 08 juillet 2020


Une jeune famille de Cache Bay a perdu sa maison et deux animaux domestiques dans un incendie ravageur le vendredi 3 juillet, mais deux autres animaux ont pu être sauvés des décombres.

Samantha Disley et Robert Whissel ainsi que leurs trois filles étaient sortis lorsque le feu s’est déclenché dans leur maison de la rue Pine; c’est un voisin qui a alerté les pompiers.

Le chef des pompiers de Nipissing Ouest, Richard Maranda, dit que l’appel a été reçu à 12h12, et la maison était complètement embrasée lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux avec trois camions. «À 15h30 nous avons quitté la scène sauf pour un véhicule, un camion qui est resté pour surveiller les points chauds. (…) Le feu était bien engagé lorsque nous sommes arrivés. C’était une maison de quatre chambres à coucher, je crois, et c’est une perte totale.»

Non seulement a-t-il détruit la maison et tout son contenu, le feu a également coûté la vie à deux chiens pris à l’intérieur. Deux chats domestiques ont été retrouvés le lendemain matin, puis sauvés des décombres. Ils ont été traités par la clinique vétérinaire locale.

Le chef Maranda dit que l’enquête se poursuit pour tenter d’élucider la source du feu, mais l’incendie n’est pas de nature suspecte. «Nous attendons encore les rapports. C’est une famille de cinq personnes qui n’a plus de foyer maintenant,» déplore-t-il.

M. Maranda ajoute que la chaleur intense a rendu l’intervention particulièrement difficile pour les pompiers. «Le feu était vraiment chaud et la température ambiante aussi. Une telle chaleur, ça provoque l’épuisement. Il fallait faire une rotation des équipes afin de donner un peu de répit aux gars. Après trois heures, l’incendie était maitrisé, il restait juste les points chauds à surveiller.»


...Pour en savoir plus, cliquez ici

1968

Home & Garden Guide

Class of 2020 / Bravo aux Diplômés

Pride Month

​Mois de la Fierté

Share with friends