Back to school 2019

La rentrée scolaire

Graduation 2019

Retrospective 2018

​​​​​​Accueil      Emplois      Nécrologie      Annonces      Archives      Photos      Abonnement      Publicité      Qui sommes-nous      Contactez-nous

Une vague de solidarité suit les inondations

Jocko Point et Lavigne sont particulièrement éprouvés

 ​​Fête du drapeau

franco-ontarien

1968

Share with friends

CIL 2019 IPM

Ready to Roll 2019

Business Awards ​2019

Les Filles d’Isabelle à Sturgeon Falls : 75 ans d’Unité, Amitié, Charité

Spring Home Guide ​2019

SPECIAL SECTIONS

CAHIERS SPÉCIAUX

Le Nipissing Ouest est à la merci de Mère Nature, ayant subi des inondations destructrices la semaine dernière et craignant un nouvel assaut cette semaine si la pluie et le dégel du printemps persistent à faire monter le niveau des cours d’eau. Le lac Nipissing est monté soudainement comme conséquence de la pluie et du vent violent jeudi dernier, 9 mai, puis l’eau a vite gagné les propriétés riveraines et plusieurs routes. La communauté de Jocko Point a été particulièrement ravagée.

La situation a obligé la municipalité de Nipissing Ouest à déclarer un état d’urgence jeudi, puis à fermer plusieurs routes inondées. La ville a alerté les résidents touchés qu’il fallait se préparer à une évacuation potentielle.

«Le moment où l’on doit décider de déclarer l’urgence, c’est quand l’on risque de devoir déplacer beaucoup de personnes ou quand l’on doit dépenser beaucoup d’argent pour gérer une situation émergente ou lorsqu’il faut déployer beaucoup d’employés pour réagir à un problème potentiellement grave,» d’expliquer l’administrateur municipal Jean-Pierre Barbeau. «[Dans le Nipissing Ouest], nous avons 500 demeures à risque dans la zone inondable, et 300 d’entre elles sont des résidences permanentes… il s’agit de personnes qu’il faudrait potentiellement déplacer.»

M. Barbeau explique qu’au début de la semaine dernière, le comité de gestion des niveaux d’eau (formé de représentants municipaux, du ministère des Richesses naturelles et des Forêts, du North Bay Mattawa Conservation Authority et des opérateurs de barrages) prévoyait une hausse progressive du lac, de 15 cm environ. Mais la situation s’est aggravée subitement.

...Pour en savoir plus, cliquez ici