Winter Home Guide
Winter Adventure Guide

​​​​​​Accueil      Emplois      Nécrologie      Annonces      Archives      Photos      Abonnement      Publicité      Qui sommes-nous      Contactez-nous

Une victoire à savourer pour la Sucrerie Séguin

1968

Share with friends

Winter Home Guide
Winter Home Guide

SPECIAL SECTIONS

CAHIERS SPÉCIAUX

Les propriétaires de la Sucrerie Séguin Sugarbush, Daniel et Tracy Séguin, de Lavigne, ont remporté la première place pour leur sirop d’érable ambre à la Foire agricole royale d’hiver.

La saison des sucres a été très bonne cette année, si bien que la Sucrerie Séguin Sugarbush s’est vue couronnée championne des sirops d’érable de catégorie ambre à la Foire agricole royale d’hiver à Toronto ce mois-ci. La sucrerie de Monetville s’est aussi classée 2e pour la qualité générale de son sirop, remportant ainsi le trophée Dominion & Grimm.

«Nous étions vraiment ravis,» s’exclame Daniel Séguin. «La catégorie ambre est très importante pour nous, car ça représente la plus grande part de notre production.»

La foire était virtuelle cette année, ne pouvant pas accueillir ses grandes foules habituelles à Toronto pendant la pandémie. Ainsi, les échantillons de sirop ont été jugés le 6 octobre, puis les résultats rendus publics ce mois-ci. Tracy et Daniel Séguin ont appris qu’ils avaient gagné seulement le 10 novembre, en recevant des appels et des courriels de félicitations.

«Pour nous, gagner dans la catégorie ambre est vraiment satisfaisant, parce qu’en général, c’est ce que nos clients dégustent au jour le jour,» exprime Tracy.

C’était la deuxième victoire de la Sucrerie Séguin à la Foire agricole royale d’hiver; ils avaient remporté une première place en 2016 également. Cela vient couronner une saison extraordinaire, avec une production particulièrement abondante d’environ 1,5 litre par entaille.

C’est justement lorsque le pays a été forcé à entrer en confinement, autour du 13 mars, que les Séguins ont commencé à faire leurs entailles et la sève a coulé jusqu’au 8 avril.

«En ce qui a trait à la production de sirop, c’était agréable,» raconte Daniel. «C’était un peu surréel d’une façon, parce qu’il n’y avait personne autour sauf pour notre famille et nos proches qui travaillent avec nous. C’était très paisible et nous avons eu une bonne saison, une bonne récolte.»


...Pour en savoir plus, cliquez ici